Category: Bien vivre (page 1 of 2)

Paris (et le Pré ?) sans voiture le 1er octobre 2017

Vous faites partie des premiers soutiens l’initiative Paris sans voiture,  aussi nous voulons partager avec vous une bonne nouvelle ! 
 
TOUT PARIS SERA SANS VOITURE, dimanche 1er octobre 2017 ! 
 
Ce large périmètre donnera une portée historique à l’événement. 
 
Pour la première fois, TOUT Paris sera offert à notre créativité, le temps d’une journée. 
En initiant cette journée festive, nous offrons à chacun-e la possibilité de se projeter dans une ville apaisée, plus conviviale, moins polluée, et de réfléchir à la mobilité et au partage de l’espace public. 
A Paris, 50% de l’espace public est consacré aux motos et voitures, alors qu’elles ne sont utilisées que dans 13% des déplacements. Nous voulons créer les conditions d’une métamorphose durable de l’aménagement urbain et des politiques de transports, pour la santé, la sécurité et le bien-être de tous, et pour lutter contre les changements climatiques.  
 
Nous avons besoin de vous pour faire de cette grande fête un événement marquant
 
L’événement sera réussi si nous investissons massivement les rues de façon festive, conviviale et citoyenne. 
Proposez votre propre initiative ou rejoignez une animation que nous organisons.
 
Rejoignez la PARADE SANS MOTEUR  
Le collectif Paris sans voiture organisera à une grande PARADE SANS MOTEUR à vélo, trottinette, roller, engins roulants non identifiés, avec fantaisie et bonne humeur… Elle partirait aux environs de 11h et de la porte de Vincennes.  
Contact Mariella : marie.est.la@gmail.com

Soyez présent sur le village Alternatiba Paris
Pendant 2 jours, les 30 septembre et 1er octobre, Alternatiba Paris proposera son village des alternatives place de la bataille de Stalingrad et sur les quais de la Loire et de la Seine, avec de nombreuses animations et de nombreux acteurs du climat et des transports pour parler des alternatives au tout voiture notamment. Nous y serons, et vous pouvez aussi participer à titre personnel, en proposant une activité avec votre structure via ce formulaire ou en les soutenant !

Proposez votre propre initiative 
Profitez des rues libérées pour créer des rencontres autour de festins de rue, défilés, concerts, jeux sportifs, promenades insolites… et faire connaître vos actions à un large public. 
Consultez notre site  parissansvoiture.fr pour être au courant des modalités pratiques dès qu’elles seront fixées. 
Nous serons très contents que vous nous teniez au courant de votre action avec un mail à contact@parissansvoiture.fr

 

…Dès aujourd’hui, figurez parmi les soutiens de PARIS SANS VOITURE 
 Si vous souhaitez faire partie des partenaires, envoyez-nous votre logo afin qu’il soit présent sur le site internet .
 
Le collectif Paris sans voiture
Initiateur de l’événement, indépendant de la municipalité et a-partisan, le collectif propose des idées et des actions pour cette journée participative dont les habitants doivent être les acteurs principaux. Depuis son origine, nous accompagnons le processus de manière vigilante et constructive, avec notamment pour objectif d’élargir le périmètre sans voiture et la fréquence de ce type d’évènement.
 

 

Delphine Grinberg
Collectif citoyen Paris sans voiture
ParisSansVoiture

Les Vaillantes fêtent l’été

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Manif de poussettes !

Manif de poussettes

Ce dimanche qui voit l’investiture d’Emmanuel Macron est aussi celui de la première manifestation de Respire. Ce qui est une coïncidence d’agenda devient un moment symbolique : nous organisons ainsi le premier événement écologique du quinquennat !

Ce sera l’occasion de rappeler au nouveau président que la pollution tue 48000 personnes par an en France. Un quinquennat d’inaction ferait ainsi près de 250 000 morts, soit l’équivalent d’une ville comme Nantes rayée de la carte. Emmanuel Macron a annoncé vouloir agir sur la question. Nous nous en réjouissons mais attendons aussi de pouvoir le juger sur ses actes. 

Quoi qu’il en soit, nous vous invitons à un rassemblement convivial sur les Champs-Elysées, le dimanche 14 mai, pour rappeler la nécessité de protéger la santé des citoyens et en particulier les enfants, plus vulnérables encore que les adultes à la pollution de l’air. Leur système respiratoire et immunitaire est immature, ils respirent plus vite, ils sont plus petits – plus proches des pots d’échappements.

Asthmes, pneumopathies, retards cognitifs, les conséquences sanitaires sont nombreuses et les organisations internationales comme l’OMS ou l’UNICEF sonnent l’alarme.

Nous organisons donc une “manifestation de poussettes”, en fait un rassemblement convivial et familial, sur les Champs-Elysées.

RDV dimanche 14 mai а 15H sur les Champs-Elysées (au niveau du 142)

Les Champs-Elysées devaient être piétonisés, mais avec l’investiture, ce ne sera pas le cas.

Venez dire que vous ne voulez pas d’un environnement qui nuise à la santé de vos enfants. Venez comme vous êtes, avec poussette ou sans.

Plus d’infos : page FB site de l’association Respire

Fête de la rue Béranger !

SAMEDI 4 JUIN

12H-22H

JEUX – CONCERTS – BBQ ET REPAS PARTAGÉ – PIÑATA

LaRueEstANous

Au programme, des activités et un repas partagé gratuits pendant toute la journée

Participez en apportant de quoi partager ! Salades, gâteaux, boissons, viandes pour le BBQ, ou encore du sucre pour la barbe à papa, du cola pour la granita… sont les bienvenus.

JEUX

à partir de 14h
Chamboule-tout, Stand maquillage, Piñata, Château gonflable

REPAS

à partir de 12h
Barbecue, Apéro, Granita, Barbe à papa

MUSIQUE

à partir de 14h
Concerts, Scène ouverte, Dj-mix

LaRueEstÀNous est un collectif d’habitants mobilisé pour mieux vivre ensemble.

Pour faire vivre le Pré, nous avons des idées comme le groupe de soutien scolaire, la fête d’hiver, le five foot, le ciné-bar, la réunion du quartier…

Alors, si vous en avez d’autres et voulez participer, bienvenue à bord !

Pour une école en Transition

Quelques réflexions pour des écoles en Transition au Pré Saint Gervais.

N’hésitez pas à laisser vos commentaires !

Télécharger ce panneau au format PDF > PanneauEcoleTransition.pdf

 

 

Est-ce qu’on respire la santé ?

INVITATION RÉUNION PUBLIQUE

La question de la relation entre Environnement et Santé est de plus en plus préoccupante en raison de l’augmentation régulière de maladies chroniques comme le cancer, le diabète, les atteintes de la reproduction, l’asthme, les allergies, les troubles mentaux et neurologiques… et de l’émergence de maladies nouvelles comme l’hypersensibilité chimique.
Certes l’alcool et le tabac sont en cause mais les données scientifiques montrent que pollutions, alimentation déséquilibrée, sédentarité, urbanisation ou autrement dit les facteurs environnementaux le sont également aussi.

Le Réseau Environnement Santé voudrait mettre les questions d’environnement et de santé au coeur des politiques publiques. Il mène des campagnes sur les grandes questions de santé et d’environnement. Il agit pour une meilleure prise en compte des données scientifiques validées et pour la mise en oeuvre du principe de précaution.

Ce réseau a aujourd’hui 4 grands projets : Perturbateurs Endocriniens (PE), Maladies Chroniques (MC), Maladies Emergentes et Risques émergents, Alimentation Environnement (AE).
Pour en savoir plus, nous avons invité un chercheur dans ce domaine, président du Réseau Environnement Santé, André Cicollela.
Bien sûr il parlera de ce qu’on connait un peu (comme les perturbateurs endocriniens : phtalates, parabènes, bisphénol A, pesticides) et nous le questionnerons.
Nous aimerions qu’on puisse ensemble réfléchir aux moyens d’action dont nous disposons au niveau de notre commune, de notre Territoire.

jeudi 11 Février

Terrasse de la Maison des Associations

3 place Anatole France
au Pré-Saint-Gervais

La réunion débutera à 20 h 30

Cette réunion aura deux buts :
D’une part, en savoir davantage, auprès d’un spécialiste engagé dans ce domaine.
D’autre part, commencer à voir si, dans notre ville ou avec des villes voisines, il serait possible d’identifier des leviers d’actions et de les mettre en œuvre au service de la santé de tous.

couvSanteEnvironnement

Notre environnement, c’est notre santé
de André Cicolella et Françoise Bousson

 

Via

#JeSuisPiéton ©Cebras por la vida

#JeSuisPiéton ©Cebras por la vida

Avant / Après : quand la ville change…

Before | After Gallery est un site internet qui met en avant des exemples de transformation de l’espace public en utilisant des vues de Google StreetView. On y voit comment une ville agréable à vivre redonne l’espace public aux piétons et aux déplacements doux et met fin au règne du tout-voiture.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Via Carfree France

Sauvons le climat, pas les parkings !

Soutenons R-URBAN, une initiative professionnelle et citoyenne devenue référence internationale en matière de résilience urbaine, et convainquons la Mairie de Colombes et les autres autorités publiques de l’intérêt général de préserver ce projet dont le site principal sur la ville de Colombes risque d’être affecté bientôt à un parking temporaire.

R-URBAN a été initié par l’association Atelier d’Architecture Autogérée (AAA) avec l’objectif de créer des opportunités pour les citoyens de changer leur mode de vie et de développer des activités résilientes: préservation de ressources, recyclage, dépollution sur place des eaux usées, économie sociale et solidaire, éco-construction, agriculture urbaine, habitats partagés écologiques, transports doux, réduction d’émission de C02, etc.

A partir de 2009, AAA a développé différents partenariats pour initier et financer les premières unités de résilience urbaine à Colombes (92) dans le cadre d’un projet Life+ de la Commission Européenne pour la gouvernance environnementale.  Les partenariats du projet incluent la Mairie de Colombes (240.000€), Public Works et AAA qui a réussi à mobiliser des financements de plus de 1.240.000€ (Ministère de l’Écologie, Communauté Européenne, Conseil Régional Ile-de-France, Conseil Départemental 92, Fondation de France, etc.)

En 2013 nous avons finalisé les premières Unités R-URBAN à Colombes: Agrocité (Unité d’agriculture urbaine et de pédagogie environnementale) et Recyclab (Unité de recyclage, ESS et éco-construction). Actuellement, quelques centaines d’usagers développent des activités régulières (maraîchage, apiculture, école du compost, poulailler, AMAP, recyclage de déchets locaux, éco-design, réduction de déchets organiques, etc.).  Une dizaine de personnes ont pu être salariées de façon permanente ou temporaire sur ce projet. Le bilan écologique est impressionnant : réduction par 6 fois des émissions de CO2/an des usagers de l’Agrocité, 24t/an de déchets organiques recyclés, 50t/an réduction consommation d’eau, 3t/an production locale de légumes bio, etc. 

Par leur caractère novateur et pionnier, l’Agrocité et Recyclab attirent de nombreux visiteurs (professionnels, municipalités, étudiants, promoteurs, chercheurs, etc.) venant des communes voisines mais aussi d’autres villes de France, d’Europe et d’autres continents (Harvard GSD, MIT, UCL Londres, U Sheffield, U West Sydney, Municipalité de Séoul, Municipalité de Montréal, MoMA New York, etc). De même que Fribourg, BedZed, Hamarby, R-Urban Colombes est devenu actuellement une référence en matière de résilience urbaine, la démarche de AAA étant consacré par des nombreux prix internationaux : Zumtobel, Curry Stone, EIB Social Innovation, Prix Européen de l’Espace Public, etc).

Pour avancer vite et expérimenter l’implémentation de ce type d’activités pionnières, les deux unités ont été développées sur des terrains municipaux disponibles de manière temporaire. Les bâtiments des deux unités sont relocalisables à moyen terme dans le cas ou des projets municipaux de plus grande envergure apparaitraient sur ces sites.  Ces terrains ont été proposés par la Municipalité qui s’était engagée fermement dans le cadre du contrat Life+ d’assurer la dissémination et la durabilité du projet.

De façon inattendue,  après les élections de mars 2014 et le changement d’équipe municipale, la Mairie de Colombes, partenaire du projet Européen en cours, a demandé en juin 2014, sans motivation, le départ de l’Agrocité de Colombes. Actuellement, le départ a été reporté pour septembre 2015 avec la motivation d’installer un parking privé temporaire pour 2 ans. Cette décision est d’autant plus paradoxale que, après ces 2 ans proposés pour le parking, le terrain sera de nouveau inutilisé au moins jusqu’en 2018. AAA a répertorié plusieurs terrains disponibles aux alentours et propose l’installation du parking temporaire sur un terrain vide en permettant ainsi de continuer le développement de l’Agrocité avant une relocalisation possible si un projet durable le nécessite. Sans raison concrète, la Mairie demande également de déménager Recyclab avant 30 septembre 2015 !

Nous avons deux mois pour sauver R-URBAN et convaincre la Mairie et les autres autorités de l’intérêt général de préserver l’Agrocité et Recyclab et de préparer des nouveaux sites pour une relocalisation future convenable  sur la ville de Colombes, quand des nouveaux projets durables seront actés.

Au delà de R-URBAN Colombes, il s’agit de créer une plateforme pour les bonnes pratiques d’écologie urbaine, de retissage social, de création d’emploi et de renforcement de l’économie locale, de réduction des déchets et de la pollution, de lutte contre le changement climatique, de préservation de la biodiversité, de développement de la résilience citoyenne, etc.

En signant notre pétition, vous soutenez une autre manière de concevoir et pratiquer la ville. Ensemble nous espérons ainsi de réussir à faire entendre d’autres initiatives citoyennes et professionnelles au delà des intérêts de court terme qui affecte gravement le durabilité de nos milieux de vie.

 

Pour soutenir R_URBAN, en plus de signer cette pétition, vous pouvez aussi:

–  diffuser cette campagne

–  demander à vos amis de la soutenir par les médias

– écrire des lettres/emails de soutien (adressées au Maire du Colombes, et copie à AAA)

–  signer la Charte et joindre le réseau R-Urban

Suivez l’actualité R-URBAN sur :

#saveRURBAN  / @rurban_

facebook.com/rurbancolombes

r-urban.net

Pétitions :

Campagne Change.org

YES to R-Urban

agrocite.wesign.it/fr

Des potagers partagés au Pré

Pour une ville agréable à vivre, pourquoi ne pas utiliser les terrains en friche pour créer des Potagers de quartier ?

Nous avons identifié 3 terrains :

> RUES HENRI MARTIN / JACQUARD près de l’école Baudin

> RUES D’ESTIENNES D’ORVES / PAUL DE KOCK

> RUE BÉRANGER

Panneau_PotagerPartage

Vous êtes intéressé-e par cette initiative ?
Remplissez ce Formulaire (sans engagement).

 

Older posts